INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS | Terre - Planètes - Environnement - Risques naturels

Twitter

Aller au compte twitter

Le sismomètre SEIS, développé à l’IPGP, continuera à sonder le coeur de la planète Mars jusqu’en décembre 2022.
Titulaire de la prestigieuse chaire Fulbright-Tocqueville, le biogéochimiste américain rejoint l'équipe Géochimie des enveloppes externes.
Une étude propose une nouvelle interprétation géochimique des conditions océaniques et atmosphérique, il y a 4 Ga, favorable à l’émergence de la vie
Les projets MARMOR, GAIA Data et TERRA FORMA, impliquant des équipes de l’IPGP, ont été classés A et A+ lors du dernier appel EquipEx+ du PIA3
L'institut de physique du globe de Paris vous présente ses meilleurs voeux pour 2021, année de son centenaire.