Impact multi-environnemental des retombées volcaniques et sahariennes en Guadeloupe (IMMERGE) | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Impact multi-environnemental des retombées volcaniques et sahariennes en Guadeloupe (IMMERGE)

IMMERGE

 

La Guadeloupe est fortement exposée aux aérosols naturels, parmi lesquels les aérosols d'origine volcanique et saharienne qui peuvent avoir un impact environnemental et sanitaire important sur le territoire guadeloupéen et ses habitants. Pour mieux comprendre ces impacts, des scientifiques de 4 organismes de recherche s’associent dans le cadre du projet FEDER-Région Guadeloupe pluridisciplinaire IMMERGE.

 

Le consortium est constitué de :

  • Institut de physique du globe de Paris (organisme porteur du projet) : Observatoire de l'Eau et de l'éRosion aux Antilles (ObsERA) et Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe (OVSG-IPGP).
  • Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE).
  • Institut Pasteur de la Guadeloupe.
  • Université des Antilles – Pôle Guadeloupe.
  • Partenaire : Association Gwad'air.

 

Mesure de la composition chimique du panache volcanique de la Soufrière (Gouffre 1956). Mesure effectuée par MultiGAS par l’équipe de l’OVSG-IPGP. (© OVSG-IPGP)

Exploration des impacts réalisée à l'échelle du territoire guadeloupéen :

 

L'impact cumulé de ces différents aérosols a été très peu étudié jusqu'à présent en Guadeloupe, alors que les enjeux identifiés sont multiples. Ils concernent :

 

  • la santé publique : dégradation de la qualité de l'air entrainant des problèmes d'irritation des yeux et des voies respiratoires, transport de pathogènes par les poussières sahariennes
  • l'acidification des sols et le dépérissement de la flore du massif de la Soufrière avec des risques accrus d'érosion du dôme
  • la fertilisation des sols de l'archipel par les poussières sahariennes
  • les effets sur le climat local ou régional lié au passage des brumes désertiques sahariennes.

 

 

Formation et transport des poussières d’origine saharienne jusqu’aux Antilles. (© OBSERA-IPGP)

 

Le projet a pour objectif l'étude des retombées atmosphériques d'origine volcanique et saharienne et l'évaluation de leur impact sur les multiples échelles environnementales du territoire guadeloupéen. Dans ce but, le projet IMMERGE s'attachera à :

 

  • Quantifier et caractériser les émissions et dépôts volcaniques de la Soufrière, ainsi que les retombées de brumes sahariennes d'un point de vue physique, chimique et microbien (transport d'agents microbiens par les poussières sahariennes) ;
  • Étudier l'impact multi-environnemental des gaz-aérosols volcaniques, ainsi que des poussières sahariennes, sur les sols, les écosystèmes, la population vivant au sud de la Basse-Terre ou encore le climat local/régional.

 

IMMERGE est un projet pluridisciplinaire qui rassemble des spécialistes en volcanologie, dynamique des fluides, géophysique, physique, physico-chimie de l'atmosphère et des sols, géochimie, minéralogie, pédologie, botanique, microbiologie, travaillant en synergie en s'appuyant sur un réseau de mesures permanent, et des campagnes mutualisées et synchronisées d'échantillonnages et de mesures.

 

Pour en savoir plus :

> télécharger la plaquette du projet IMMERGE

> suivre le déroulement du projet sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/immerge.guadeloupe

 

Contact : Céline Dessert, coordinatrice scientifique du projet IMMERGE